...

Des scientifiques travaillent actuellement sur des signaux radio perçus dans l’espace, et tentent d’en identifier la source.

Les scientifiques et les chercheurs ont souvent observé d’étranges signaux provenant du cosmos lointain. Des événements qui soulèvent une vraie question : ces signaux proviennent-ils d’extra-terrestres ou existe-t-il une autre explication comme un phénomène naturel ?

Les astronomes détectent généralement ce que l’on appelle des rafales radio rapides, ou FRB, lorsqu’ils recherchent des signes d’objets célestes. Les FRB ne durent généralement que quelques millièmes de seconde et ont généralement des motifs assez irréguliers. Ces sources sont difficiles à localiser avec précision puisqu’ils peuvent venir à intervalles irréguliers et de pratiquement n’importe quelle partie du ciel.

Une fois que les astronomes ont trouvé et isolé un FRB donné, ce qui peut à première vue sembler être des rafales apparemment aléatoires de signaux radio se révèle souvent être des impulsions qui se produisent régulièrement. En utilisant des radiotélescopes grands et complexes, les astronomes sont capables de verrouiller des signaux radio spécifiques et de déterminer leur régularité, souvent de quelques heures à plusieurs mois. Les radiotélescopes doivent être absolument massifs pour capter les faibles signaux provenant de diverses galaxies de l’univers.

Des scientifiques s’interrogent sur de mystérieux signaux radio venus de l’espace
Cela dit, tout cela n’est encore que de la spéculation. La plupart des rafales radio rapides détectées à ce jour ne sont apparues qu’une seule fois. Elles sont également impossibles à prévoir, ce qui les rend extrêmement difficiles à retracer. À ce jour, seules trois d’entre elles ont trouvé leur origine dans une galaxie spécifique. Puis, l’année dernière, un FRB répétitif a été trouvé par des astronomes et retracé jusqu’à sa galaxie source. Cette source s’est toutefois révélée assez intéressante, en l’occurrence une galaxie spirale à environ 500 millions d’années-lumière, ce qui en fait la source la plus proche de FRB que nous ayons enregistrée.

Les astronomes ont également commencé à trouver des rafales radio plus rapides qui se répètent à intervalles réguliers, un phénomène étrange. Le télescope de l’expérience canadienne de cartographie de l’intensité de l’hydrogène, ou CHIME, a joué un rôle central dans la recherche d’un grand nombre de ces FRB répétitifs. Le CHIME a été utilisé pour trouver neuf nouveaux FRB à répétition au cours de la dernière année, doublant presque le nombre trouvé jusqu’à ce jour.

Les scientifiques ne sont toujours pas sûrs des causes de la répétition des FRB, mais espèrent que la découverte de plus d’entre eux aidera à éclaircir le mystère. Pour l’instant, les FRB resteront de mystérieuses ondes radio qui se propagent à partir de galaxies éloignées, sans autre explication scientifique connue.

D’ou que proviennent ces mystérieux FRB, extra-terrestres ou phénomène nature, les recherches dans ce domaine aident les astrophysiciens à en savoir plus sur notre univers.