...

Après avoir mené le marché des smartphones en avril, Huawei récidive en mai, même si c’est à un cheveu de Samsung.

Le groupe Samsung est toujours leader mondial des ventes de smartphones mais la crise du coronavirus et les perturbations associées en début d’année ont permis à son concurrent Huawei de s’offrir la première place au mois d’avril.

On pouvait penser qu’il ne s’agissait que d’une conquête ponctuelle facilitée par la reprise économique chinoise avant le reste du monde mais elle se poursuit finalement aussi en mai, selon les chiffres de Counterpoint Research.

Avec 19,7% de part de marché pour Huawei contre 19,6% pour Samsung, l’écart est minime et s’est fortement atténué par rapport au mois précédent (21,4% vs 19,1%) mais il permet au groupe chinois de continuer de jouir de la première place.

La remontée de Samsung est associée à une amélioration de ses ventes aux Etats-Unis grâce à une reprise post-Covid. De son côté, Huawei est pénalisé par l’impossibilité d’installer les services mobiles de Google sur ses smartphones, ce qui freine ses ventes sur les marchés internationaux.

Huawei reste leader mondial des smartphones en mai, devant Samsung
Les conséquences d’un blocage de son accès au fondeur taiwanais TSMC pour ses puces mobiles Kirin conçues par HiSilicon à partir du mois de septembre restent à apprécier.

De son côté, Samsung va pouvoir compter sur le lancement de plusieurs smartphones de référence : Galaxy Note 20, Galaxy Fold 2, Galaxy Z Flip 5G, Galaxy S20 Fan Edition (Galaxy S20 Lite), ainsi qu’une nouvelle série Galaxy A en milieu de gamme dont on a pu voir qu’elle génère de solides volumes en apportant une partie des fonctionnalités haut de gamme à un tarif plus abordables.

A noter que Huawei propose actuellement sur son site officiel de nombreuses promotions notamment sur le Huawei P40 Pro mais aussi sur le P40, P40 Lite ou le Y5P pour rester dans l’univers du smartphone.