...

L’Agence européenne de sécurité aérienne a délivré la certification d’un premier avion tout électrique : le Pipistrel Velis Electro.

C’est encore un petit pas pour l’avenir de l’aviation mais c’est une étape importante pour l’émergence des motorisations électriques dans les avions : l’EASA vient de délivrer une certification pour un premier avion tout électrique.

Il ne s’agit pas d’un avion de ligne mais d’un petit engin biplace conçu par l’entreprise slovène Pipistrel pour l’apprentissage du pilotage. Le Pipistrel Velis Electro embarque un moteur Pipistrel E-811-268MVLC qui est donc le premier certifié par l’EASA, développant une puissance de 57,6 kW et doté d’une batterie de 24,8 kWh assurant une autonomie légère de 50 minutes de vol environ.

EASA
La certification a été délivrée au terme d’un processus d’un peu moins de trois ans marqué par une coopération étroite entre le constructeur et l’EASA et qui permet de poser un premier cadre pour la certification des avions à motorisation électrique, notamment pour des avions commerciaux plus respectueux de l’environnement, avec zéro émission de gaz polluants et plus silencieux.

De nombreux projets d’avions électriques sont en cours de développement, des drones transportant des passagers à de petits avions de ligne qui pourraient avantageusement remplacer les avions actuels sur les lignes courtes qui cumulent pollution et coût important de carburant.

La mise quasiment à l’arrêt du secteur industriel de l’aéronautique durant la phase de confinement liée à la maladie de la Covid-19 pourrait toutefois porter un coup rude à ce segment du fait d’investissements réduits ou annulés et de calendriers repoussés.