...

Aux Pays-Bas, l’Autoriteit Persoonsgegevens entame une enquête sur l’appli populaire TikTok. Le contrôleur néerlandais veut savoir comment l’appli traite la confidentialité des nombreux jeunes utilisateurs. Les premiers résultats sont attendus ultérieurement cette année.

L’Autoriteit Persoonsgegevens veut notamment savoir si TikTok explique suffisamment bien aux enfants ce qu’elle fait de leurs données personnelles. Le contrôleur examinera aussi si les parents doivent donner leur autorisation au sujet de la collecte et du traitement des données personnelles de leurs enfants.

Les utilisateurs de TikTok peuvent effectuer de brèves vidéos d’eux-mêmes et les partager avec d’autres. TikTok compte à l’échelle mondiale un demi-milliard d’utilisateurs. L’appli est également populaire en Belgique, notamment auprès des élèves de l’enseignement primaire.

L’appli s’appelait précédemment musical.ly. Celle-ci fut revendue fin 2017 pour 800 millions de dollars à la firme chinoise Beijing Bytedance Technology. Les Chinois ont alors fusionné musical.ly avec leur propre appli TikTok. Et les utilisateurs occidentaux ont suivi le mouvement.

TikTok, cible d'une enquête à propos du respect de la vie privée des enfants
Dans sa dernière version 2.2019.6, WhatsApp Web propose un bouton pour créer des salles de discussion ou lancer une vidéoconférence. L’application demande alors à l’utilisateur s’il souhaite créer une salle à partir de WhatsApp ou se rendre sur Facebook Messenger pour l’initier. Les personnes qui souhaitent héberger une vidéoconférence pourront donc le faire à partir de l’une ou l’autre des deux applications puis inviter des participants à rejoindre la conférence via un lien.

Les personnes qui participent à ces appels n’ont pas besoin d’avoir un compte Facebook. Les conférences pourront accueillir jusqu’à 50 personnes. Ce nombre est certes inférieur aux 100 participants de Zoom, mais il est suffisant pour satisfaire le besoin des utilisateurs dans la grande majorité des cas.

Le rapport de WatBetaInfo ne mentionne pas quand le support de Messenger Rooms débarquera pour tous les utilisateurs de WhatsApp. Mais son déploiement pourrait prendre un certain temps étant donné que Facebook s’attelle toujours à rendre le service disponible partout dans le monde.